Santé naturelle 2018-05-29T23:06:10+00:00

Changements professionnels ou familiaux, périodes hormonales spécifiques, modifications de la pratique sportive, maladie, vieillissement… peuvent occasionner des difficultés tels que fatigue, troubles émotionnels, articulaires, musculaires, digestifs, métaboliques, prise ou perte de poids …etc…

Par mon parcours professionnel, je représente votre interlocutrice privilégiée pour évaluer scientifiquement l’intérêt de consommer ou non des compléments, des plantes (phytothérapie) et des huiles essentielles (aromathérapie) dans votre contexte du moment et éviter ainsi toute utilisation « aléatoire » de ceux-ci.

Consommés seuls ou en synergie, les compléments nutritionnels, peuvent s’avérer bénéfiques aussi bien sur les désagréments physiques que cognitifs (fibromyalgie, polyarthrite, arthrose, rectocolite hémorragique, maladie de crohn, crampes, épuisement, récupération physique, anxiété, déprime, insomnies, sensibilités digestives…etc…, lorsqu’ils sont bien choisis (qualitatifs et adaptés à votre situation PERSONNELLE)

COMPLÉMENTS NUTRITIONNELS, PHYTOTHÉRAPIE ET AROMATHÉRAPIE:

Recourir aux compléments nutritionnels, aux huiles essentielles ou extraits de plantes ne s’improvise pas. Leur consommation doit être réfléchie et corrélée à votre contexte de vie et de santé. Elle ne doit ni découler du «bouche à oreille», ni se substituer aux médicaments, ni dépendre de l’influence marketing, de la publicité ou de profits commerciaux. Bien comprendre chaque formulation de compléments nutritionnels est nécessaire pour leur consommation;l’utilisation thérapeutique des plantes (phytothérapie) peut interagir avec les médicaments; quant aux propriétés puissantes des huiles essentielles, leur action est rapide mais peut générer des effets indésirables et ne sont pas dénuées de toxicité en cas de mauvaise utilisation.

Le conseil d’un professionnel diplômé est fortement recommandé.

Aucune de ces disciplines ne se substituent à vos médicaments habituels.

© Copyright – Reproduction de texte interdit